16-07-27_pmi_day-3-6935
Science et innovation

Des produits innovants pour les fumeurs

Créer des alternatives moins nocives

Quand une cigarette est allumée, le tabac brûle à des températures supérieures à     600°C, ce qui engendre une combustion, produisant des cendres et de la fumée. La fumée de cigarette, contient de la nicotine, un composant naturel du tabac et beaucoup de composants chimiques nocifs ou potentiellement nocifs. Ce sont ces composants, et non la nicotine, qui sont la cause première des maladies liées à la consommation de cigarettes. Nous développons et évaluons de nouveaux produits qui délivrent de la nicotine, pour permettre aux fumeurs de passer à des produits sans combustion, donc sans fumée.

Notre portefeuille de produits à risques potentiellement réduits est actuellement constitué de quatre plateformes qui sont à des stades différents de développement et de commercialisation. Certaines ont recours à l’électronique, d’autres pas mais un point commun pour toutes: l’élimination de la combustion du tabac.

Il y a deux catégories distinctes de produits: la première catégorie de produits permet de chauffer le tabac pour générer une vapeur de tabac, tout en réduisant considérablement les niveaux de composants chimiques nocifs. La deuxième catégorie de produits permet de délivrer une vapeur qui contient de la nicotine, mais pas de tabac.

Holding an iQOS

Produits s’utilisant avec du tabac chauffé

Nos investissements en recherche et développement ont conduit à la création de deux produits : IQOS et TEEPS. Chaque dispositif chauffe le tabac à sa façon.

IQOS est le plus avancé de la gamme des produits sans fumée que développe PMI. C’est un appareil électronique qui chauffe des sticks de tabac sans les brûler, à des températures contrôlées, inférieures à 350 degrés Celsius, bien en-dessous des niveaux de température de combustion. Il génère non pas de la fumée mais une vapeur de tabac avec des niveaux de composants nocifs et potentiellement nocifs - à l'exclusion de la nicotine - réduits en moyenne de 90 à 95% par rapport à la fumée d’une cigarette. Plus de 3 millions de fumeurs dans le monde l’ont adopté à ce jour.

Le système de chauffe repose sur trois composants principaux: un stick de tabac, un dispositif IQOS et un chargeur. Le consommateur insère le stick dans le dispositif, lui-même équipé d’une lame chauffante électronique. Il tire ensuite sur le stick de tabac. Le consommateur retire ensuite du dispositif le stick consommé, qui peut être jeté à la poubelle en toute sécurité.

 

Tout comme l’IQOS, le TEEPS chauffe le tabac. Mais il utilise une autre source de chaleur pour extraire la nicotine des feuilles de tabac : chauffé au carbone, le dispositif a l’aspect d’une cigarette, sans en être une. Le fumeur allume la source de chaleur au carbone à l’extrémité. La chaleur est transmise vers un bouchon de tabac spécialement conçu. Le fumeur tire sur le dispositif et inhale une vapeur de tabac jusqu’à la fin de l’expérience. Le design breveté du dispositif empêche le tabac de brûler.

16-07-27_pmi_day-3-8396

Produits sans tabac

Nous travaillons aussi sur deux catégories de produits qui contiennent de la nicotine extraite de feuilles de tabac, mais pas de tabac. 

Ces produits sans tabac produisent une vapeur à base de nicotine de différentes façons.

La première catégorie de produits chauffe un e-liquide qui contient de la nicotine à l’aide d’un système de chauffage électrique, produisant de l’e-vapeur. Cette gamme se compose d’e-cigarettes, dont Nicocig et Vivid au Royaume-Uni, ou Solaris en Espagne ou en Israël. Elle comprend aussi nos produits e-vape MESH nouvelle génération.

Pour produire de la vapeur, les produits chauffent une cartouche scellée et pré-dosée d’e-liquide contenant de la nicotine. Le système MESH est aussi doté d’un mécanisme d’activation du chauffage par inhalation et d’un détecteur de niveau de liquide faible pour garantir l’homogénéité et la qualité de la vapeur générée et inhalée. Nous avons testé ce système en 2016 à l’échelle d’une ville au Royaume-Uni.

L’autre catégorie de produits s’articule autour d’une technologie que nous avons acquise en 2011. Contrairement à la cigarette électronique, STEEM génère de la vapeur à partir d’un sel à la nicotine. Lorsque le consommateur tire sur l’embout, une réaction chimique se produit entre la nicotine (une base faible) et un acide biologique faible, produisant une vapeur à base de sel à la nicotine.

 

Partager cet article