FAQ
Questions fréquentes

Est-ce qu'IQOS est moins nocif qu'une cigarette?

L’évaluation scientifique d’IQOS a démontré que les niveaux de substances nocives générés dans l’aérosol sont significativement inférieurs à ceux produit par la combustion et contenus dans la fumée de cigarette. Il en découle une réduction de la toxicité propre à l’aérosol généré par IQOS. Dans les études cliniques sur l’humain, cette réduction significative se traduit par une réduction de l’exposition aux constituants nocifs mesurés chez des fumeurs adultes qui substituent de manière prédominante leur consommation de cigarettes par IQOS. Ces réductions sont comparables à celles mesurées chez les fumeurs adultes qui s’abstiennent de fumer pendant la durée des études et ce même durant la période ambulatoire des études durant laquelle des facteurs environnementaux ou l’alimentation pourraient avoir influencé les niveaux d’exposition.

L’évaluation de l’effet de la réduction d’exposition aux constituants nocifs sur les maladies liées au tabagisme de même que des études de longue durée en conditions réelles sont en cours et feront l’objet de publications ultérieures.

L'ensemble des données scientifiques accumulées à ce jour démontrent que, bien qu’IQOS ne soit pas sans risque pour la santé, le consommer exclusivement est vraisemblablement moins risqué que de continuer à fumer des cigarettes.

OR partager par e-mail