Volet environnemental

Un filtre de cigarette est composé d’acétate de cellulose, un plastique de base végétale, qui met entre 3 mois et 12 ans pour se dégrader (en fonction des conditions d’humidité et de température), à contrario le plastique PET d’origine fossile met quant à lui 400 ans pour se dégrader.

clean up

Les mégots correctement jetés avec les ordures ménagères ne posent pas de problème environnemental. Ils sont incinérés avec les autres déchets ménagers non recyclés.

En revanche, les mégots jetés au sol créent une nuisance visuelle, génèrent des coûts de nettoiement pour les collectivités publiques, et peuvent, lorsqu’ils ne sont pas collectés, générer une pollution environnementale.

  • 71%

    des mégots sont correctement jetés, collectés et traités chaque année en France

  • 29%

    des mégots sont jetés au sol. Cela représente 4 550 tonnes, soit 1 % du tonnage des déchets présents sur la voie publique.

L’enjeu sur la question des mégots est de s’assurer que les mégots soient tous jetés correctement afin d’éviter des coûts de nettoiement inutiles ou bien que les mégots ne se retrouvent dans la nature et soient une source de pollution. 

En France, les industriels du tabac, dont Philip Morris France, accompagnent la mise en place d’une REP sur les mégots qui sera effective à partir de janvier 2021, en anticipation de deux ans sur la directive européenne (DIRECTIVE (UE) 2019/904 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 5 juin 2019 relative à la réduction de l’incidence de certains produits en plastique sur l’environnement).

Le principe de la REP est que les émetteurs sur le marché (fabricants, importateurs ou distributeurs) sont responsables de la fin de vie de leurs produits et donc du coût et de la gestion des déchets associés. 

Partagez cette page