Le problème de la combustion

Tout le monde sait que fumer est nocif et crée une dépendance. Le meilleur choix pour tout fumeur est d'arrêter de fumer et de ne plus utiliser de nicotine. 
Burning match Getty 1780x1200

Nombreux sont ceux qui parviennent à arrêter de fumer. Ceux qui ne font pas ce choix ont droit à des informations correctes sur les alternatives possibles à la consommation de cigarettes.

Il existe plusieurs contre-vérités que l’on entend souvent et qui peuvent porter à confusion sur ces meilleures alternatives. 

La combustion est le principal facteur de risque 

Fumer est nocif pour la santé et peut provoquer des maladies graves. Le principal problème est la fumée elle-même. Lors de la combustion du tabac, la température peut atteindre plus de 600 degrés Celsius. Ce processus de combustion donne lieu à la production d’un mélange complexe que nous appelons fumée. La fumée de cigarette contient les arômes du tabac mais aussi de la nicotine - une substance présente naturellement dans les feuilles de tabac. Au cours de ce processus de combustion, plus de 6 000 substances chimiques sont libérées - dont de nombreuses sont dangereuses ou potentiellement dangereuses. Les autorités sanitaires ont classé plusieurs de ces substances chimiques comme causes probables des maladies liées à la consommation de tabac comme le cancer du poumon, les cardiopathies et l’emphysème.

Plusieurs autorités sanitaires comme la FDA américaine, Santé Canada et l’OMS ont rédigé des listes de priorités contenant des informations détaillées sur les substances chimiques considérées comme dangereuses et potentiellement dangereuses. En supprimant la combustion, des alternatives innovantes peuvent fournir de la nicotine sans fumée ou cendre. Bien que ces produits créent une dépendance et ne sont pas sans risques, ils peuvent réduire considérablement la quantité de substances chimiques inhalée par rapport aux cigarettes.