Le rôle de la nicotine

Nicotine tobacco leaf

Ce n'est pas la nicotine qui rend la fumée de cigarette si dangereuse. Ce sont les produits chimiques qui sont formés lors de la combustion. 

75% des Français – sondage réalisé par Povaddo pour le compte de PMF sur un échantillon de 1000 adultes français en septembre 2020 – supposent   que c'est la nicotine qui rend la fumée de cigarette dangereuse. En fait, d'autres produits chimiques contenus dans la fumée, comme le benzo[a]pyrène, les nitrosamines spécifiques du tabac et le benzène sont les causes principales des maladies liées au tabagisme. 

Qu'est-ce que la nicotine ? 


La nicotine est naturellement présente dans la plante de tabac. Une fois inhalée, elle est absorbée par les poumons et parcourt notre système sanguin jusqu’à atteindre nos tissus et nos organes, y compris le cerveau.  

Dans le cerveau, la nicotine se lie à des récepteurs spécifiques qui déclenchent la libération de dopamine et d’autres neurotransmetteurs. En conséquence, la nicotine peut stimuler et affecter nos fonctions cérébrales à court terme, telles que nos émotions, nos facultés d’apprentissage et notre mémoire1

Exposé à des stimulations répétées, notre cerveau s’adapte à la présence de nicotine, un processus réversible qui s’interrompt lorsque nous arrêtons de consommer des produits contenant cette substance. L’action de la nicotine dans le cerveau peut également induire des effets physiologiques ailleurs dans le corps humain. Par exemple, de l’épinéphrine est libérée dans le système sanguin, provoquant des effets temporaires (et réversibles) comme la diminution du diamètre des vaisseaux sanguins, une augmentation de la pression sanguine et une accélération du rythme cardiaque2.  

Certaines personnes, notamment celles souffrant ou présentant un risque de maladies cardiaques, de diabète ou d’épilepsie, ne devraient pas consommer de produits à base de nicotine. Les mineurs ne doivent pas utiliser ni avoir accès à des produits à base de tabac ou de nicotine. Leur consommation est également déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. 


Nicotine infographic

La nicotine n'est pas la cause première des maladies liées au tabagisme


Bien qu’elle soit addictive et non sans risque, la nicotine n’est pas la cause première des maladies liées au tabagisme. Les autres substances chimiques nocives ou potentiellement nocives contenues dans la fumée en sont responsables. D’après le NICE (National Institute for Health and Care Exellence), « ce sont principalement les toxines et les substances cancérigènes présentes dans la fumée de tabac, et non la nicotine, qui sont responsables des maladies et décès liés au tabagisme »3.  


La nicotine contenue dans les alternatives sans fumée


Pourquoi les alternatives sans combustion contiennent de la nicotine ? La nicotine fait partie des raisons pour lesquelles certains adultes fument, mais ce n’est pas la seule. Pour de nombreux fumeurs adultes, le goût, le rituel et l’expérience sensorielle sont également des facteurs déterminants. Pour convaincre les fumeurs adultes, qui autrement continueraient de fumer, d’abandonner la cigarette au profit d’une alternative sans combustion, et donc sans fumée, ces produits doivent contenir de la nicotine et être acceptables en termes de goût et d’expérience. 


Un point de vue nuancé 


Des organismes tels que Public Health England (PHE)4 et la Food and Drug Administration (FDA) des ÉtatsUnis5 ont reconnu le potentiel des produits à base de nicotine comme alternatives à la cigarette. Public Health England a également donné son point de vue sur la sensibilisation du public à la nicotine en affirmant qu’ « une grande confusion règne autour de la nicotine (moins de 10 % des adultes savent que la plupart des effets néfastes sur la santé dus au tabagisme ne sont pas causés par la nicotine) »6

Pourtant, certaines régions du monde, comme l’Australie, continuent d’alourdir les restrictions sur la nicotine. Selon le droit du Commonwealth australien, les produits à base de nicotine sont caractérisés comme des articles disponibles uniquement sur ordonnance (à l’exception des patchs, gommes et sprays) ou des poisons toxiques (à l’exception de son usage dans les produits thérapeutiques ou les cigarettes).  

Les fumeurs adultes méritent d’avoir accès à des informations exactes et non trompeuses afin de pouvoir prendre des décisions éclairées. Des décisions qui participent à améliorer les résultats en matière de santé publique. C’est pourquoi il est essentiel de lutter contre les idées reçues sur la nicotine.  

De nombreuses personnes continuent de croire, à tort, que la nicotine est l’une des causes principales des maladies liées au tabagisme. Un corpus documentaire de 54 études a démontré que les informations dont disposait l’opinion publique sur la nicotine différaient et qu’elles étaient souvent erronées7. Il est important de former les régulateurs, les experts de la santé publique, ainsi que les fumeurs et les consommateurs de nicotine adultes sur cette substance et les produits qui en contiennent. 


1 “Pharmacology of Nicotine: Addiction, Smoking-Induced Disease, and Therapeutics” 2009 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2946180/ 
2 “Pharmacology of Nicotine: Addiction, Smoking-Induced Disease, and Therapeutics” 2009 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2946180/
3 National Institute for Health and Care Excellence, “Smoking: Harm Reduction”, June 2013, https://www.nice.org.uk/guidance/ph45/chapter/Introduction-scopeand-purpose-of-this-guidance 
4 Public Health England, “PHE publishes independent expert e-cigarettes evidence review”, 2018, https://www.gov.uk/government/news/phe-publishes-independent-expert-e-cigarettes-evidence-review 
5 U.S. FDA, “Statement from FDA Commissioner Scott Gottlieb, M.D., on actions to advance our comprehensive plan to reduce tobacco-related disease and death, through new efforts to improve the tobacco product application review process, including a newly proposed rule.”, 2019 https://www.fda.gov/news-events/press-announcements/statement-fda-commissioner-scott-gottlieb-md-actions-advance-our-comprehensive-plan-reduce-tobacco 
6 Public Health England, “PHE publishes independent expert e-cigarettes evidence review”, 2018, https://www.gov.uk/government/news/phe-publishes-independent-expert-e-cigarettes-evidence-review
7 Czoli, CD. et al., “How do consumers perceive differences in risk across nicotine products? A review of relative risk perceptions across smokeless tobacco, e-cigarettes, nicotine replacement therapy and combustible cigarettes.” Tobacco Control, 2017;(26:e49-e58), https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27625408/ 

Partagez cette page