A l’occasion de sa 4e participation au salon Produrable, Philip Morris France réaffirme le rôle essentiel de la gouvernance dans la transition ESGP de l’entreprise

MicrosoftTeams-image (5)

Information presse, La Défense, le 15 septembre 2022

A l’occasion du salon Produrable, qui a eu lieu les 13 et 14 septembre dernier, Philip Morris France a une nouvelle fois eu l’opportunité de partager ses pratiques et objectifs RSE. Alors que le monde fait face à des défis environnementaux et climatiques inédits, les entreprises doivent aujourd’hui, plus que jamais prendre part à ce défi collectif.

Cette participation a été l’occasion de revenir sur les objectifs et avancées du Groupe PMI qui a poussé les limites de son engagement au-delà de la responsabilité sociale et environnementale et de gouvernance en y adjoignant celle relative à la nature de ses produits et en adoptant le principe de ESG-P, avec « P » pour Produit.

Cette année, Philip Morris France a souhaité axer sa participation autour du thème de « La gouvernance, premier pilier de la RSE et de la transformation de l’entreprise ? », au travers d’un atelier dédié à cette thématique, en partageant son retour d’expérience.

« Sans gouvernance structurée, il ne peut y avoir de vision RSE et d’actions pérennes, mesurables et à impact au sein d’une grande entreprise » précise Natasha Pouget, responsable des engagements extérieurs et de la RSE de PMF.

Au cours de cet atelier, il a été souligné l’importance stratégique d’une gouvernance structurée et de KPIs clairs pour mesurer l’impact réel de la transformation de l’entreprise et de ses différentes actions RSE. La modélisation de ces données permet de soutenir une vision claire de la RSE et assurer son bon déploiement à toutes les échelles de gouvernance et ainsi faire de la RSE un véritable enjeu collectif qui dépasse les implications individuelles.

L’inscription de la raison d’être de PMF « Se mobiliser et innover pour permettre aux fumeurs adultes d’arrêter la cigarette en faisant de meilleurs choix » dans les statuts de Philip Morris France il y a un an s’inscrit notamment pleinement dans cette optique. Pour Aude Vandenbroucque, Legal counsel France « c’est une boussole et nos décisions stratégiques sont examinées à l’aune de leur cohérence avec celle-ci. »

Philip Morris International réaffirme ses engagements et objectifs ESG

En mai 2022, Philip Morris International a publié son troisième rapport intégré, qui établit un panorama complet de la performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) du Groupe :

  • PMI a construit sa nouvelle approche en matière de durabilité autour de deux thématiques distinctes et prioritaires à savoir l’impact des produits et de ses activités commerciales. L’année 2021 a permis au Groupe d’aller plus loin dans ses objectifs de diminuer de manière très significative la part de la cigarette dans ses revenus et de développer l’accès aux alternatives sans combustion.
  • Le Groupe a poursuivi sa trajectoire de progrès en matière sociale, sociétale et environnementale en étant particulièrement engagé en faveur de la diversité et de l’inclusion, et notamment en faveur de l’égalité femmes-hommes qui fait partie des priorités du groupe. En effet, PMI a atteint depuis mai son objectif 2022 de 40% (39,7% à fin 2021) de postes de direction désormais occupés par des femmes.

Dans le cadre d’une démarche responsable, PMI dévoile sa nouvelle feuille de route 2025 pour accélérer sa transformation vers un monde sans cigarettes et atteindre ses objectifs ESG.

L’indice de durabilité a été conçu pour évaluer et mesurer les avancées du Groupe dans le déploiement de sa feuille de route 2025. La nouvelle approche de PMI porte à la fois sur l’impact de ses produits, en réduisant par exemple les déchets et appliquer l’écodesign et la circularité pour toutes les alternatives sans combustion du Groupe mais également ses opérations, avec notamment la lutte contre le changement climatique et l’atteinte d’une neutralité carbone en 2040, tout en préservant la biodiversité et luttant contre la déforestation.

Sur la base de ses objectifs, PMI a défini 19 indicateurs de performance pour mesurer ses progrès. Ces indicateurs constituent l’échelle de mesure de l’indice de durabilité nouvellement créé par PMI pour évaluer et suivre ses avancées.

------------------------------------------------

Philip Morris International : un avenir sans fumée
Philip Morris International (PMI) a initié une transformation visant à créer un avenir sans fumée et, à terme, à remplacer les cigarettes par des produits sans fumée. PMI construit son avenir sur une nouvelle catégorie de produits sans fumée qui, même s'ils ne sont pas sans risque, constituent un meilleur choix que de continuer à fumer. Grâce à des capacités pluridisciplinaires dans le développement de produits, à des installations de pointe et une démarche scientifique, PMI vise à garantir que ses produits sans fumée répondent aux besoins des consommateurs adultes et aux exigences réglementaires rigoureuses. Le portefeuille de produits sans fumée de PMI comprend des produits de vaporisation sans combustion et contenant de la nicotine. Au 31 mars 2021, les produits sans fumée de PMI étaient disponibles à la vente sur 66 marchés, dans des villes clés ou à l'échelle nationale.

Pour plus d'informations, veuillez consulter les sites www.pmi.com et www.pmiscience.com.

Le risque tabagique : rappel de deux fondamentaux
Le risque zéro dans la consommation de tabac ou de nicotine n’existe pas. Rappel de deux fondamentaux scientifiques :

  • « Combustion »

Lorsqu’une cigarette est allumée, le tabac est brûlé à une température pouvant atteindre 900°C. C’est ce qu’on appelle la « combustion ». C’est le processus de combustion du tabac qui entraine la production de la majeure partie des substances chimiques nocives présentes dans la fumée de cigarette. Plus la température du tabac augmente, plus le taux de substances chimiques nocives libérées est élevé.

  • « Nicotine »

La nicotine est naturellement présente dans le tabac. La nicotine est addictive et n’est pas sans risque, mais elle n’est pas la cause principale des maladies liées au tabagisme. Ce sont les autres substances chimiques présentes dans la fumée qui en sont responsables. Pour autant, les mineurs ne doivent pas utiliser, ni avoir accès à des produits à base de tabac ou de nicotine. Leur consommation est également déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, ou aux personnes souffrant ou présentant un risque de maladies cardiaques, de diabète ou d’épilepsie.

En éliminant le processus de combustion, comme c’est le cas avec les alternatives sans combustion, donc sans fumée, tels que le tabac à chauffer ou la cigarette électronique, il est possible de réduire de manière significative les taux de substances chimiques nocives générés en comparaison avec ceux présents dans la fumée de cigarette.

https://www.pmi.com/markets/france/fr/voici-les-faits

Contacts presse

Anouche Kechichian – Responsable Communication Corporate Philip Morris France SAS - Anouche.Kechichian@pmi.com – 07 86 84 09 30

Caroline Bruel – Directrice Communication Philip Morris France SAS - caroline.bruel@pmi.com

Juliette Prost – PLEAD - Juliette.prost@plead.fr – 06 72 47 53 28

Partagez cette page