Message de notre CEO suisse

Dominique Leroux travaille pour Philip Morris depuis une trentaine d'années et a accueilli à bras ouverts la transformation de l'entreprise. En tant que CEO de la filiale suisse, il a un objectif clair : faire de la vision d'un avenir sans fumée une réalité en Suisse.

Person standing in Neuchatel building

Un objectif unique

Dominique Leroux travaille chez Philip Morris depuis 30 ans. Son temps et son parcours au sein de la société qui l'ont conduit dans de nombreux pays, notamment au Japon, en Italie, et aux Etats-Unis, et se caractérisent par divereses activités.

Depuis septembre 2017, il est CEO de l'affilié suisse et a rapidement pris des décisions majeures. En 2018, par exemple, il a décidé de mettre fin à toute publicité pour nos cigarettes traditionnelles dans les journaux, sur les panneaux d'affichage, dans les festivals et dans les cinémas. Car Dominique Leroux a un objectif unique et clair :"Je m'engage pour que les gens arrêtent de fumer des cigarettes." Selon lui et Philip Morris, le cigarettes traditionnelles doivent être remplacées par de meilleures alternatives sans fumée. Pour confirmer sa détermination à remplacer les cigarettes traditionnelles, il a fait un pas de plus en juin 2019. Dans le cadre d'une campagne médiatique, il a invité les fumeurs à échanger gratuitement leur paquet des cigarettes contre un appareil IQOS entre le 20 et le 22 juin, afin de donner à tous les fumeurs adultes, qui continueraient autrement à fumer, l'occasion de renoncer définitivement la cigarette.

Dominique Leroux

Les fumeurs n'ont plus aucune raison d'opter pour la cigarette.

Dominique Leroux, CEO, Philip Morris Suisse

Un message clair: Philip Morris veut arrêter la production de cigarettes

En mai 2019, Dominique Leroux a rencontré la NZZ pour parler de la transformation de la société et de l'abandon de la cigarette par la recherche et l'innovation. Voici quelques extraits de cet entretien:

Pendant la plus grande partie de l'histoire de votre entreprise, les cigarettes étaient le seul produit et leur commercialisation était la seule priorité. Pouvez-vous vraiment changer de cap aussi radicalement après tout ce temps?

Je travaille ici depuis 30 ans. Lorsque vous êtes dans une entreprise depuis si longtemps et que vous réalisez que vous pouvez répondre aux besoins des fumeurs de cigarettes, mais aussi au problème fondamental que nous avons - le produit - et trouver quelque chose de mieux pour les consommateurs adultes, la transformation de l'entreprise change la vie. C'est très motivant. Nous travaillons d'arrache-pied pour créer un véritable changement à l'avenir. Et nous avons commencé avec notre produit sans fumée le plus avancé, l'IQOS, qui chauffe le tabac au lieu de le brûler. IQOS émet 95 % moins de produits chimiques nocifs que les cigarettes. Cela ne signifie pas pour autant que l'IQOS est sans risque, comme tout autre produit qui contient de la nicotine ou du tabac.

Si vous voulez vraiment amener les gens à arrêter de fumer, pourquoi ne pas arrêter de vendre des cigarettes demain?

Si Philip Morris International arrête de vendre des cigarettes demain, cela ne changera rien. Les fumeurs n'auront qu'à choisir une autre marque de cigarettes. Plus d'un milliard de personnes fument aujourd'hui et, selon l'Organisation mondiale de la Santé, il y aura encore plus d'un milliard de personnes qui choisiront de fumer en 2025. Après des décennies de preuves des dommages causés par le tabagisme, il existe une responsabilité sociétale continue envers les fumeurs d'illustrer les solutions pour cesser de fumer - et, pour ceux qui n'arrêtent pas, d'offrir des solutions moins nocives. Nous avons donc décidé de travailler au développement de produits basés sur la science et la technologie qui seraient de meilleures alternatives pour les hommes et les femmes qui continueraient autrement à fumer des cigarettes.

Et concrètement, que faites-vous en Suisse pour changer les choses?

Tout d'abord, il y a un an, j'ai pris la décision d'arrêter toute publicité pour nos cigarettes conventionnelles dans les journaux, sur les panneaux publicitaires, dans les cinémas et de ne communiquer que sur l'IQOS par ces canaux aux fumeurs adultes. Nous avons également cessé de vendre des cigarettes sur Internet sur toutes nos plateformes. Cela signifiait la fermeture de notre site de vente de cigarettes. Je me suis également engagé à tout mettre en œuvre pour atteindre 100'000 utilisateurs adultes IQOS d'ici la fin de 2019 en Suisse*. Il y a deux ans, nous avons également investi CHF 30 millions pour remplacer deux lignes de production de cigarettes conventionnelles par deux lignes de production de sticks de tabac chauffés dans notre usine de Neuchâtel. La transformation se produit à tous les niveaux.

(*NB: Ce qui a été atteint depuis)

Quelles preuves appuient l'idée que ces produits sont meilleurs que de continuer à fumer des cigarettes?

Pour nos produits de tabac chauffé, que nous vendons dans de nombreux pays, nous avons effectué de diverses études non cliniques et cliniques en collaboration avec des spécialistes en recherche contractuelle. Il existe ainsi des données cliniques et de laboratoire qui confirment leur potentiel de réduction des risques par rapport à la cigarette.*

*De très nombreuses études indépendantes corroborent également ces résultats positifs concernant IQOS. Vous trouverez plus d'informations sur les études indépendantes ici. 

L'interview complète (en allemand) peut être téléchargée ci-dessous.

August 02, 2019

NZZ-SEF 22.05.2019

Download

La carrière de Dominique Leroux chez Philip Morris

1991-1994

1999-2000

2000-2002

2002-2003

2003-2004

2004-2005

2005-2011

2011-2013

2013-2015

2015-2017

2017- Aujourd'hui

Plus sur Dominique Leroux

Apprenez-en plus sur Dominique et découvrez comment il conduit, vit et perçoit la transformation de Philip Morris Suisse en suivant son profil LinkedIn.

Partagez cette page